Suis-je prêt(e) à accepter le changement ?

On constate souvent, chez les personnes, souffrant d'obésité, une certaine ambivalence face au changement qui les empêche de sauter le pas et de trouver la motivation suffisante pour entamer une cure minceur. Et vous, où en êtes-vous ?

accepter le changement

«Si tout apprentissage consiste à passer de zéro à dix, alors la partie la plus importante est de passer de zéro à un. »

Si vous êtes ici aujourd'hui, en train de nous lire, c'est que vous avez dépassé le stade de la pré contemplation et avez intégré le fait que vous avez des problèmes de poids.

La question désormais est de savoir si vous décidez de rester dans le confort de votre vie actuelle ou si vous décidez qu'il est temps de changer.


Obésité : L'ambivalence face au changement

Il n'est pas toujours facile de peser le pour et le contre. Aujourd'hui vous ne vous privez pas, vous mangez tout ce qui vous fait envie (ou pas d'ailleurs), vous n'avez pas envie de prendre sur votre temps de loisirs pour faire une activité physique ou pensez ne pas pouvoir en dégager. Mais face à cela, vous en avez mare de vous sentir mal dans votre peau, de ne pas pouvoir vous habiller comme le souhaitez, d'être essoufflé au moindre effort...

Vous ne parvenez pas, aujourd'hui à prendre une décision. Vous voulez changer, mais en même temps, vous ne voulez pas. Rassurez-vous c'est une situation normale que l'on appelle l'ambivalence. La bonne nouvelle, c'est que c'est une étape vers le changement.

Cette décision vous appartient, il n'y a que vous qui pouvez décider soit de changer, soit de maintenir vos habitudes de vies actuelles.

Afin de vous aider à prendre cette décision, nous vous proposons un nouvel exercice.


Balance décisionnelle


balance décisionnelle

Nous vous proposons d'utiliser une balance, fictive, afin d'y placer bénéfices et coûts avec d'un côté, le maintient dans la situation actuelle et de l'autre, le changement.

Ainsi, les éléments qui vous invitent à laisser les choses en l'état sont comparés à ceux qui vous invitent à changer.

Il est possible de faire cette répartition sous la forme d'un tableau, d'un slalom ou encore d'une balance.

Dans le cas du surpoids, on peut par exemple citer pour le maintient :

Pour : Les repas entre amis sont importants pour moi. Je n'ai pas le temps de faire du sport.

Contre : Je ne peux plus m'habiller comme je veux, je veux retrouver une vie sexuelle épanouissante.

Et côté changement, nous pourrions par exemple retrouver :

Pour : Je me sentirai mieux, je serai fière de moi.

Contre : J'ai peur d'affronter un nouvel échec, je devrais consacrer du temps à une activité physique au détriment d'une autre activité.

pour ou contre changement

Une fois que vous aurez couché sur le papier tous les avantages et les inconvénients de l'une et l'autre des possibilités, vous allez pouvoir décider lequel des deux côtés de la balance pèse le plus lourd pour vous.


Suis-je en mesure de parvenir à perdre du poids ?


Si votre balance a tendance à pencher davantage du côté du changement, il est néanmoins

confiance en soi obésité

possible que celui-ci vous fasse encore peur. La question qui vous obsède : en suis-je capable ?

Afin de vous aider à trouver une réponse à cette question, nous vous proposons un troisième exercice.

  1. Evaluez sur une échelle de 0 à 10 : l'importance de perdre du poids / votre confiance en vos capacités pour perdre du poids / à quel point vous êtes prêt(e) à perdre du poids

  2. Une fois cela fait, demandez-vous pourquoi cette note et pas moins ?

  3. Enfin, demandez-vous ce qui pourrait vous faire passer à la note supérieure ?

Afin que vous puissiez retrouver toute la motivation et la confiance en vous qui sont nécessaires à votre perte de poids, il est important de vous fixer les bons objectifs.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout